Les smart cities ne suffiront pas à sauver le monde.

Mardi 20 juin, Superpublic a accueilli le premier apéro-atelier dédié aux « campagnes astucieuses » organisé par Plausible Possible.

Nous étions une trentaine de participant-e-s, divers de métiers, ruraux ou urbains, pour explorer un sujet qui irrigue l’action de Superpublic et des acteurs qui le composent depuis sa création. Par cette chaleur du diable, il fût autorisé – mais pas exigé – d’enlever ses chaussures et de se servir à foison dans le buffet, garni de frais rosé et de melons.

Échanges

Après une rapide introduction de Stéphane Vincent et Romain Beaucher pour planter le décor et accueillir les participants, nous nous sommes répartis en tablées organisées autour de questions provocantes. Une bonne demi-heure pour faire connaissance et imaginer les futurs possibles – souhaitables ou détestables – de la ruralité.

Restitution

S’en est suivi un temps de restitution facilité par des fiches prévues à cette effet. Deux rapporteurs par table ont pris brièvement la parole pour synthétiser les échanges, souvent reformuler les questions et ébaucher des pistes de réflexion et d’expérimentation. Le tout, sans faiblir, agrémenté de boissons fraîches et de pastèque.

Ouvrages

Une fois le cadre posé dans les grandes largeurs, nous avons pu profiter de la présence de Patrick Caron pour avoir une présentation étoffée mais synthétique du livre Des territoires vivants pour transformer le monde. Un ouvrage collectif de grande envergure entièrement dédié à la notion de territoire et à une interprétation contemporain et progressiste du terme, regroupant les plumes de plus de 120 chercheurs autour de cas et d’innovations tirés des pays du Sud.

Grégoire Alix-Tabeling a ensuite présenté le livre Les Villages du Futur, fruit d’une collaboration de longue durée entre La 27ème Région, Plausible Possible et la région Bourgogne. Cet ouvrage, conçu comme un outil, témoigne de l’action menée pendant les deux ans sur la question de la ruralité.

À suivre…

L’atelier s’est terminé sur un temps de discussion ouverte pour imaginer la suite de cycle de réflexion Campagnes Astucieuses. Comment faire vivre le sujet en reliant les apéro-atelier avec les actions existantes ? Un mapping a émergé de ce temps dédié à choisir quels levier utiliser pour continuer cette dynamique d’atelier-apéro, d’atelier de l’apéro, bref de réflexion sur un enjeux majeur des politiques publiques.